Il n’y a pas d’excellence du « Faire » sans excellence de l’« Être »